Connexion

Mot de passe oublié ?

*Votre nom d’utilisateur correspond à votre numéro d’adhérent à la CNCT ou votre adresse email

×

Les artisans Charcutiers-traiteurs

s

Lorraine

Andouille du Val d'Ajol

Andouille du Val d'AjolC'est une andouille fumée très typique qui peut se conserver un mois. Au moment de la consommer, on la cuit au bouillon ou tout simplement à l'eau chaude.
CONSEIL : on la déguste chaude ou froide avec des pommes de terre en salade.
INFO : c'est aussi un des composants de la potée lorraine.

 

Fromage de tête ou Hure de cochon

S'il porte le nom de fromage de tête, c'est qu'il comporte toute la tête des oreilles au groin. Après saumurage, on les les cuit avec un bouquet garni, du côtes de Toul blanc et un peu de vinaigre. Les viandes coupées en cubes sont à nouveau cuites dans le bouillon puis on moule dans des bols pour présentatinon et consommation.

 ​

 

Cochon de lait en gelée

C'est un cochonnet désossé, saumuré puis rincé avant d'être roulé en ballotin et ficelé. On le poche longuement dans un  bouillon frémissant de légumes et de couennes, ensuite on tranche le ballotin.

 

Fuseau ou saucisson lorrain

Il se compose de jambon mariné au vin blanc, parfois de bœuf et de gras de porc, assaisonné et arômatisé aussi à la muscade et à l'eau-de-vie de mirabelle. Ce saucisson est séché, étuvé et fumé à la sciure de feuillus (chêne, mûrier, peuplier…).
CONSEIL : Il se sert froid ou chaud en plat accompagné de pommes de terre et oignons.

 ​

 

Pâté lorrain

C'est un pâté en croûte composé de viandes de porc, maigre de veau (noix), marinées dans du vin blanc de Moselle, d'échalotes, de thym, de laurier et de persil qui sont ensuite disposées sur la pâte souvent feuilletée.
CONSEIL : ce pâté se mange souvent en plat de milieu avec une salade pour garniture.