Connexion

Mot de passe oublié ?

*Votre nom d’utilisateur correspond à votre numéro d’adhérent à la CNCT ou votre adresse email

×

Les artisans Charcutiers-traiteurs

s

A la une

< Toutes les actualités

Créé par des artisans charcutiers pour être l’Ecole Nationale de la Charcuterie, le Ceproc doit refaire des formations charcutières le phare de son dispositif et le moteur de son développement.

Sous l’impulsion de la CNCT et de son Président Joël Mauvigney, dès la prochaine rentrée, BP et CQP de la spécialité vont redevenir la référence obligée au plan national ; pour atteindre cet objectif, de nouvelles dispositions ont été arrêtées :

  • pilotage conjoint du projet de formation : sous l’autorité de Bernard Pérot - responsable de la mise en œuvre du projet et garant de son développement - un comité de professionnels, élus de la CNCT, va apporter son concours à l’équipe des formateurs dans le sens d’une plus grande professionnalisation des formations.
  • redynamisation des contenus de formation en fonction des besoins détectés par les entreprises : stages thématiques, approche par compétences pour rendre l’apprenti opérationnel dans un domaine particulier en  entreprise, individualisation des parcours de formation, concours, considérés comme autant d’opportunités de former.
  • création d’une relation forte avec les entreprises d’accueil : inscription des modalités de suivi des apprentis dans un véritable engagement de formation, partage de l’évaluation des résultats entre entreprises et Ceproc selon des critères définis en commun.
  • recrutement d’un  formateur hautement qualifié, niveau MOF : Stéphane Duval justifie par ailleurs d’une  longue expérience de chef d’entreprise ; il sera en charge de l’animation pédagogique du secteur. Il adaptera les contenus de formation en fonction des préconisations des élus et sera assisté dans sa tâche par des MOF ou des professionnels confirmés qui interviendront sur des thèmes précis de façon systématique.

Le travail en commun entre professionnels et formateurs doit permettre de revenir à nos fondamentaux : former des collaborateurs compétents, susceptibles d’évoluer vers le haut niveau et contribuer ainsi à conforter l’image du Ceproc, celle d’une grande école professionnelle.