Aller au contenu principal

Qualichef

Qualichef

Actualités

international-catering-cup-2025
Flash infos
Sélection France ICC : Victoire de l'équipe de Julien Guénée et Louis Tocheport
salaires-charcuterie-janvier-2024
Flash infos
Nouvelle grille des salaires applicable au 1er janvier 2024

Vous êtes un professionnel Charcutier Traiteur ?

En savoir plus

Formation continue : nouvelles règles de prise en charge

Catégorie :  Flash infos
Date de publication : 23 août 2023

Les conditions de prise en charge des formations évoluent :

Pour les stagiaires chefs d'entreprise (et conjoints) non salariés

- Lors de son conseil d’administration du 18 juillet 2023, le FAFCEA qui finance les formations des chefs d’entreprise et conjoints non-salariés a décidé d’effectuer les modifications suivantes concernant le barème de prise en charge (ces nouveaux critères sont applicables aux formations débutant au 1er juillet 2023) :

  • Augmentation des coûts pédagogiques au niveau des stages techniques (60€/heure contre 56€/h aujourd’hui) ;

  • Frais annexes : 200 € par stage et 1.000 € pour formation diplômante de + de 120h (les conditions de prise en charge actuelles prévoient 200€ par stagiaire et par an quelque que soit le nombre de stages) ;

  • Création d’une ligne de financement spécifique dédiée aux formations « Développement durable », finançables à hauteur de 35€/h dans la limite de 14h.

Pour aller plus loin : https://www.fafcea.com/consulter-les-criteres-de-prise-en-charge/

Pour les stagiaires salariés

Les barèmes de prise en charge de l'OPCO des entreprises de proximité - OPCO EP (qui finance les formations des salariés des entreprises de charcuterie) sont modifiés dans les conditions suivantes à compter du 21 juin 2023 :

  • Hygiène et bonnes pratiques professionnelles : prise en charge du coût pédagogique ramenée à 50 € par heure (contre 60 € par heure précédemment). La prise en charge des formations est par ailleurs limitée uniquement aux stages qui se déroulent dans un organisme de formation ou à l’extérieur de l’entreprise.
  • Sécurité sanitaire : cette catégorie est supprimée (elle faisait en effet doublon avec la précédente)
  • Langues : suppression du financement (sachant qu’il est possible d’obtenir une prise en charge de la formation via le CPF)

La prise en charge des autres formations (et notamment des formations « cœur de métier » concernant la vente, la charcuterie ou le traiteur) reste inchangée.

Pour aller plus loin : https://www.opcoep.fr/criteres-de-financement

Partager :