Connexion

Mot de passe oublié ?

*Votre nom d’utilisateur correspond à votre numéro d’adhérent à la CNCT ou votre adresse email

×

Les artisans Charcutiers-traiteurs

s

Poitou-Charentes

Boudin poitevin 

En Vienne exclusivement. C'est un boudin dans lequel on trouve de la semoule cuite au lait, des épices, des biscuits à la cuillère émiettés. Cela constitue une mêlée aux saveurs sucrées et salées.
CONSEIL : il se mange grillé.

 

Civet charentais

Surtout en Charente Maritime et 2 Sèvres. Ce sont des viandes de porc cuites avant d'être passées au broyeur. On ajoute pour absorber les jus, du pain et de l'oignon. Ce qui rend ce plat un peu délicat à faire, c'est le brassage continu indispensable pendant la cuisson pour éviter que cela brûle.

 

Farci poitevin

La mêlée est faite de chou hâché, de salade, d'oseille, de persil, de dés de lard liés à l'œuf et à la farine et assaisonnée. On met sur un filet des feuilles de chou blanchies et dedans, la mêlée que l'on fait cuire plusieurs heures au four.
CONSEIL : on le consomme chaud ou froid en entrée, ou parfois même en tartine ou sandwich. NB : dans le farci charentais le chou est remplacé par des épinards.

 

Pâté de Pâques

Comme son nom l'indique, c'est un produit très saisonnier composé d'une pâte salée, brisée ou feuilletée que l'on garnit d'une farce de maigre et gras de porc hachés, salés, épicés et parfumés au cognac. On y ajoute des lanières d'épaule cuite. On place sur la pâte une couche de farce, les oeufs dans une nouvelle couche de farce et le couvercle en pâte.
CONSEIL : Il se mange froid ou chaud dans le mois de Pâques avec très souvent une salade verte.